Elle est où la lumière au bout du tunnel ? #tunnel of Jody Day

Le tunnel de l’entre-deux

Extrait de l’article publié sur mon blog le 27 novembre 2014 :

Cela fait déjà plusieurs semaines que je réfléchis à la manière de vous faire partager cet entre-deux mondes dans lequel je me situe qui n’est plus vraiment « celui de la PMA »  et pas encore « celui de l’après PMA ».

Deux mondes qu’il n’est pas toujours facile de faire cohabiter.

Dans cet entre deux-mondes, tout est sombre et froid : le temps s’est arrêté et je marche à l’aveugle.

Il n’y a pas de chemin balisé et le doute est constant, l’on est face à soi-même et à ses peurs qu’il faut affronter.Winding road : Photo

C’est tellement dur et douloureux ce qui est à traverser que l’on est tenté de se couper du monde de la PMA pour tenter de se préserver et de ne pas souffrir.

Je comprends désormais mieux pourquoi ceux qui sortent de la PMA sans succès ont disparu de la toile…

Mais je ne peux pas faire comme si tout cela n’avait pas existé et mettre de coté ces 10 années de ma vie. La PMA fait partie de moi, de ce que je suis aujourd’hui. Je la revendique même car je n’ai pas à avoir honte d’avoir presque tout essayé et d’osé renoncer.

Ce qui est le plus difficile à vivre c’est ce sentiment d’isolement car je me sens parfois seule dans cette blogosphère à aborder le thème du renoncement et cette sortie possible de la PMA sans enfants. J’espère qu’un jour l’on sera plus nombreux en France à oser parler de cette situation qui fait tant peur et qui n’est pas assez entendue et pas toujours entendable.

Dans ce tunnel qui pour l’instant est bien sombre et à des allures de montagnes russes l’avenir semble bien incertain mais je m’accroche à mes rêves et perçois quelques lueurs dans les rencontres et les projets à venir qui vont peut-être me permettre d’avancer et que ce chemin non balisé puisse le devenir…


Le témoignage de Jody Day la fondatrice de la communauté des « Gateway Women » dont j’adore leur slogan : « We may not be mothers but we’re here, we care, we count & we ROCK!! m’inspire beaucoup. Elle explique très clairement le processus dans lequel nous nous trouvons à la fin d’un chemin et au début d’un autre : « It’s a very dark and private space, full of anguish and I’ve named it ‘the tunnel » 

Ce tunnel, dans lequel nous sommes, passe par plusieurs phases  :
1. le déni (Denial)
2. la colère (Anger)
3. le marchandage (Bargaining)
4. la dépression (Depression)
5. l’acceptation (Acceptance)

Ce sont les étapes que la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross a initialement appliqué à toute forme de perte catastrophique (emploi, revenu, liberté). Cela comprend également la mort d’un être cher, le divorce, la toxicomanie, ou l’infertilité.

Retrouvez ici le témoignage sonore bouleversant de Jody Day:

Peut-être que son expérience enrichissante vous sera aussi utile qu’à moi et vous aidera à trouver la lumière qui est au bout du tunnel.

Je ne peux que vous recommander son livre « Rocking the Life Unexpected: 12-Weeks to Your Plan B for a Meaningful & Fulfilling Life Without Children »

https://images.gr-assets.com/books/1387749309l/18839372.jpg

JODY’S BOOK

Laisser un commentaire