la Parentaise, Plateforme d’échange et de soutien pour les personnes en deuil d’une vie sans enfant

Dans ce contexte bien particulier de re-confinement  qui risque à nouveau de nous faire vivre une situation anxiogène, je vous propose quelques pistes pour mieux vivre cette nouvelle suspension du temps dans nos vies : Quelle stratégie adopter dans les moments de doute et d’inquiétude ? Jean-François Clervoy, astronaute, conseille de « toujours penser à la solution. Se dire ‘je suis confiné pour éviter d’être malade’, c’est un but trop court. Le but est de se dire ‘je suis confiné pour aider la société à sortir de cette crise et pour que le coronavirus ne soit plus là’. Il faut toujours penser au but ultime, se l’approprier ». L’astronaute ajoute qu’il est important, à un niveau individuel, d’avoir un but et un plan à suivre pour vivre du mieux possible cette période de confinement. Christophe André en tant que « calmologue », invite à : Cultiver l’art de l’acceptation. L’acceptation est un classique de la philosophie et de la psychologie. Il s’agit d’accepter ce qu’on ne peut changer : accepter de rester enfermé alors qu’il fait grand beau temps et que la nature est toute proche mais interdite. L’acceptation n’est pas la résignation, c’est une étape avant le choix des ...
Lire La Suite…