Fête des pères et des Parrains

En cette journée des fêtes des pères, j’ai une pensée pour tous ces hommes sans enfant et en particulier pour mon Parrain qui n’a pas pu avoir d’enfant et dont j’ai appris la mort pendant cette période de confinement.

Il avait tissé ces 10 dernières années une relation filiale avec une femme qui le considérait comme son père adoptif, c’est elle qui a pris soin de lui après le décès de ma Marraine dont je vous avais parlé ici.

Ce fut très douloureux d’apprendre son décès après avoir essayé à plusieurs reprises de le joindre sans succès. Nos échanges se sont croisés, manqués et je n’ai malheureusement pu lui dire de vive voix tout ce qu’il représentait.

Il était avec sa femme si généreux et rempli d’amour que me vient en-tête un conte que j’affectionne beaucoup et qui a été pour moi source d’inspiration quand il a fallu redessiner mon chemin et créer ma bulle d’art-thérapie pour accueillir d’autres chemins de vies.

J’ose espérer qu’ils sont réunis à tout jamais dans un jardin aussi merveilleux avec tout l’amour qu’ils ont pu donner aux autres.

Cette année je pense à tous ces hommes sans enfant qui auraient aimé être père et à toutes les personnes qui n’ont plus leur père ou figure parentale à leur côté et leur envoie mes plus douces pensées.

Vous pouvez également retrouver l’article que j’avais publié l’année dernière avec le texte émouvant écrit par un homme en mal d’enfant.

Fête des pères sans enfant

Laisser un commentaire