Un podcast à soi donne la parole aux femmes sans enfants, par choix et par contrainte

Ce mercredi, je relaye un podcast bien particulier auquel nous sommes nombreuses à avoir participé suite à l’appel à témoignages que j’avais diffusé.

Je vous laisse le découvrir et me faire part de votre ressenti.

L’horloge biologique, on t’a pas sonnée (17)

Un enfant si je veux, quand je veux ?

 

Une création de Charlotte Bienaimé

Pourquoi fait-on des enfants ? Que désire-t-on quand on désire un enfant ? Et pourquoi sommes-nous si nombreuses à enfanter au même moment ? L’horloge biologique des femmes est-elle si biologique que cela ? Et qu’en est-il de celles des hommes ?
Pour tenter de répondre à toutes ces questions, cet épisode de Un podcast à soi donne la parole aux femmes sans enfants, par choix et par contrainte. Parce que ces femmes ont été amenées, peut-être bien plus que d’autres, à réfléchir à tout cela.

Avec :
– Véronique, Viviane et Marion
Manon Vialle, sociologue
Charlotte Debest, sociologue
Marie Gaille, Philosophe

Textes :
– «L’inhabitée», Maïa Brami
– «La force de l’âge», Simone de Beauvoir
– « Comment supporter sa liberté » Chantal Thomas
– «L’horloge » dans « Le temps de l’attente » Véronique Siharath

Remerciements :
Catherine-Emmanuelle Delisle
Lili Sohn
Ludivine Guinet
L’association de patients de l’AMP et de personnes infertiles

Liens :
Le choix d’une vie sans enfants, Charlotte Debest
Le désir d’enfants, Marie Gaille
Libre à elles, Laurence Santantonios
Et toi, tu t’y mets quand ? Myriam Levain
Nullipare, Jane Sautière
Du désir de procréer : des cultures plus naturalistes que la nature, Priscille Touraille
Le regret d’être mère, Orna Donath
Une femme avec personne dedans, Chloé Delaume
– Le site de Maïa Brami

4 thoughts on “Un podcast à soi donne la parole aux femmes sans enfants, par choix et par contrainte”

  1. Merci pour ce partage. Ce podcast est vraiment bien fait, tout en bienveillance et en délicatesse. J’aime bien aussi cette appellation de SEnVol, une sorte de « francisation » des Childfree (enfin!). J’aime aussi que soit dite cette complexité des sentiments que chacune peut ressentir quant à son « statut » de femme dans nos sociétés. Apaisant!

  2. Merci beaucoup Artemise pour le partage ! Le podcast est très bien fait et donne la parole à des femmes qui ont des réflexions intelligentes et profondes sur le sujet du désir d’enfant.
    Bises à toi, j’espère que tu vas bien.

Laisser un commentaire